Accueil Immo Quelles sont les provisions non déductibles ?

Quelles sont les provisions non déductibles ?

Prenons par exemple une entreprise en Espagne qui vend et distribue des produits à des professionnels offrant à la fois une garantie aux consommateurs. Ces dispositions comptables sont-elles déductibles lors de la déclaration d’impôt sur les sociétés en Espagne ?

A découvrir également : C'est quoi un bon rendement locatif ?

Les demandes quotidiennes d’informations sont faites par le département fiscal des comptables de notre société à Marbella sur ce sujet. Nous saisissons cette occasion pour écrire quelques lignes sur les dépenses et les dépenses qui sont déductibles en ce qui concerne l’impôt sur les sociétés en Espagne. Quelles sont les dispositions déductibles dans les comptes espagnols ?

Lire également : Comment remplir la fiche patrimoniale caution ?

1.- En comptabilité :

Le Plan de comptabilité générale, approuvé par le décret royal 1514/2007 du 16 novembre, dans sa deuxième partie, la 15e norme d’enregistrement et d’évaluation, provisions et actions, stipule que la société doit comptabiliser comme provisions les passifs, qui répondent à la définition et aux critères d’immatriculation ou reconnaissance de la comptabilité contenue dans le cadre conceptuel de la comptabilité, sont indéterminées par rapport à leur prix ou à la date à laquelle ils sont annulés. Les dispositions peuvent être déterminées par une disposition légale, contractuelle ou une obligation implicite ou implicite. Dans ce dernier cas, la naissance relève de l’attente valide créée par la société envers des tiers, en assumant une obligation pour l’entreprise.

Les provisions sont fondées sur le principe de la valeur prudente et seront comptabilisées à la fin de l’exercice, tandis que les risques découlant de l’exercice financier ou d’un exercice précédent seront pris en compte dès qu’ils sont connus, bien qu’ils soient connus entre la clôture des comptes annuels et la date à laquelle les comptes sont établis.

2.- Fiscalement :

Compte tenu de ce concept de provision prévu dans la règle comptable, la règle de l’impôt sur les sociétés établit un caractère plus restrictif, car une réserve comptable ne peut pas être déductible d’impôt. Et tant qu’une disposition n’est pas prise en compte dans la comptabilité, elle ne peut jamais être déductible d’impôt.

C’ est le règlement fiscal espagnol (TRLIS) qui limite la déductibilité fiscale des dispositions, limite fixée à l’article 13 de ce texte (TRLIS). Par conséquent, puisque la rédaction de l’article, conformément à la loi 16/2007, implique la non-déductibilité des frais découlant d’obligations implicites ou implicites. Autrement dit, la déductibilité exige que les dépenses encourues se rapportent à des obligations légales ou contractuelles, face au règlement comptable, qui permet la naissance d’une disposition au moyen d’une disposition légale, contractuelle ou par une obligation implicite ou tacite, qui, dans ce dernier cas, relève de la attente créée par la société envers des tiers, ce qui implique une obligation pour la société.

Par conséquent, le TRLIS est plus restrictif, car les coûts découlant d’obligations implicites, c’est-à-dire ceux encourus par la société, soit parce qu’ils ont été rendus publics, soit parce qu’ils ont été déclarés à des tiers, ne sont pas déductibles pour la société.

Vous voulez créer une entreprise en Espagne ? Avez-vous une société espagnole ? N’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocats et économiste à Marbella, Malaga pour vos questions fiscales, commerciales ou comptables.

Welex, votre comptable et avocat d’affaires de la même manière !

ARTICLES LIÉS