Accueil Auto Comment résilier une assurance auto avant l’échéance ?

Comment résilier une assurance auto avant l’échéance ?

Il vous presse de résilier votre assurance auto. Actuellement, vous n’avez pas vraiment le temps d’attendre l’écoulement du délai de rigueur d’un an. L’on vous aide à savoir comment faire.

Trouver le motif juste

Que ce soient la loi Châtel ou la loi Hamon, aucune d’entre elles ne vous autorise à résilier votre contrat d’assurance auto tant que le délai de rigueur n’est pas passé. Vous êtes donc tenu de respecter le délai, en temps normal. Toutefois, dans certaines situations complexes, vous pourriez vite trouver une option pour résilier le contrat en toute légalité. Pour cela, c’est le motif qui tient la place importante dans tout le processus. La recevabilité de votre demande dépend de sa justesse.

A lire en complément : Quel kilométrage pour acheter une voiture d'occasion ?

Un motif juste dans le cas précis varie en fonction des faits.

  • Vente du véhicule: lorsque vous vendez votre véhicule, vous n’en êtes plus propriétaire. Cela veut dire que l’assurance doit être à nouveau négociée avec le nouveau propriétaire. Votre contrat est du coup à résilier.
  • Vol du véhicule: si l’on vous vole la voiture, vous n’avez plus de motif d’avoir une assurance. La résiliation est faite alors sur-le-champ. Vous êtes dans vos droits.
  • Changement de position: si vous déménagez ou venez de perdre par exemple votre boulot, l’assureur a l’obligation de vous aider à résilier le contrat, selon votre désir. Si vous le souhaitez, cela peut se faire immédiatement après le changement de situation.
  • Caprice de l’assureur: des fois, les assureurs oublient de notifier à leurs clients trois mois avant comme convenu l’échéance du contrat d’assurance. Si votre assureur a commis cette bourde, vous pouvez le punir en résiliant le contrat à tout moment. Par ailleurs, l’assureur qui modifie les termes de la collaboration donne la possibilité à l’assuré de résilier le contrat.

Envoyer un courrier

A lire aussi : Comment savoir si un véhicule a été vendu ?

L’envoi du courrier est l’étape suivant l’étape de choix du motif. Ici, vous devez envoyer un document administratif pour notifier à votre assureur que vous souhaitez résilier le contrat. Vu la délicatesse de la situation, il serait judicieux de tout faire dans les normes.

Pour commencer, le courrier doit être rédigé en respect des principes linguistiques et professionnels du secteur de l’assurance. Ensuite, il convient de garder en tête son objectif. Il faudra le détailler clairement à son assureur. Enfin, vous serez amené à sécuriser l’envoi du courrier, surtout s’il s’agit d’un courrier physique.

Recevoir la notification de sa réception

Lorsque vous déposez le courrier, il faut s’assurer de recevoir une notification. Tout dépend du type de courrier que l’on envoie.

Lorsqu’il s’agit d’un courrier réel, c’est-à-dire physique, vous devriez avoir l’accusé de réception dès que la secrétaire ou le chargé de clientèle classe votre dossier. Puisque cette notification pourrait être citée en cas de litige, vous devriez rester vigilant sur les mentions qui y sont.

Pour les courriers en ligne, c’est le service automatique qui vous fera mention de la réception de votre demande. Vous pourrez vous attendre à ce que la résiliation entre en vigueur dès le lendemain.

ARTICLES LIÉS