Accueil Loisirs Comment se perfectionner au baby foot ?

Comment se perfectionner au baby foot ?

Contrôlez la balle au baby-foot ou comment ne pas la perdre et donnez-la à votre adversaire. Pour une maîtrise totale, vous devez pratiquer, mais cela aura un impact direct sur votre jeu et vos résultats car aucun cadeau ne sera donné à votre adversaire ! Et pour utiliser l’arsenal de tirs, passes, feints et autres que vous affinez, vous avez besoin de ce contrôle pour pouvoir manœuvrer la balle sans aucun problème. Voici 3 exercices qui vous aideront à obtenir le contrôle complet de votre jeu. Même si ces techniques et exercices semblent basiques, la répétition vous aidera à améliorer votre contrôle.

Savoir comment arrêter le mouvement de la balle au baby-foot :

Pour cet exercice, essayez de pousser très légèrement sur le devant de la balle avec l’arrière de votre joueur. Ensuite, au fur et à mesure que la balle se déplace, faites un cercle avec votre joueur pour taper légèrement le dos avec l’avant de votre joueur. Continuez à faire la balle d’avant en arrière avec un seul joueur pour une distance de 3-4 cm. Plus vous faites cet exercice, plus vite vous pouvez accéléreren tapant un peu plus fort jusqu’à ce que vous contrôliez complètement ce mouvement et qu’il ne vous échappe pas. La compétence ici élaborée est de déplacer rapidement votre joueur et de tourner autour de la balle pour l’empêcher de quitter votre champ d’action et d’aller vers l’adversaire. Vous remarquerez que le mouvement formé par votre joueur autour de la balle est un « C ». Lorsque vous maîtrisez ce geste, entraînez-vous avec vos 2 mains (les différentes et contournez la balle d’un côté et l’autre dans les deux sens.

A découvrir également : Quel e-liquide choisir pour votre cigarette électronique ?

Apprenez à immobiliser et à bloquer le ballon au baby-foot :

Dans ce deuxième exercice, il est nécessaire de commencer de la même manière que leen poussant légèrement la balle dans une direction (vers l’arrière ou vers l’avant) mais cette fois, laissez-la aller plus loin. Vous utiliserez le même mouvement en « C » que dans l’exercice précédent, mais laissez les pieds du joueur un peu plus haut. Lorsque la balle passe sous les pieds de votre joueur, appuyez sur les pieds de la balle avec assez de force pour l’immobiliser sur le terrain de baby-foot. Pratiquebloquant la balle à l’avant et à l’arrière de votre joueur ! Cet exercice est fait pour développer votre réflexe pour bloquer la balle à tout moment et en toute confiance. Cela vous aidera à contrôler une balle qui arriverait à grande vitesse et ne pourrait pas être maîtrisée avec la première technique parce qu’elle rebondrait trop vite. Dans cet exercice, le placement des pieds de votre joueur est très important car un millimètre séparera une immobilisation complète du rebond !

Passes d’entraînement entre les joueurs du même bar de baby-foot

Le troisième exercice est simple sur papier : vous devez passer votre balle entre les joueurs de la même barre (prenons la barre à 3 joueurs, les attaquants). L’objectif est de faire des allers-retours de droite à gauche à l’attaquant du milieu. Essayez d’arrêter le mouvement de temps en temps avant de recommencer. L’habileté ici travaillé est de placer la balle selon vos désirs à l’endroit que vous voulez sur la barre sans la perdre. Vous remarquerez que la précédenteexercices seront très utiles pour éviter de perdre la balle lorsque vous le passez d’un joueur à l’autre. Évidemment, il sera nécessaire d’utiliser rapidement les techniques décrites dans l’exercice 1 ou 2 lorsque vous voyez la balle dévier. Dans certains cas, la première technique suffira, parfois il sera nécessaire d’utiliser laconde.

A voir aussi : Comment offrir un cadeau de façon originale ?

Maintenant, essayez de faire ces 3 exercices avec toutes les barres, en formant à la fois les barres qui nécessitent d’utiliser votre main gauche et celles qui nécessitent les barres de votre main droite. Grâce à cette formation, vous avez la maîtrise du baby-foot !

Développer sa technique de frappe au baby-foot :

Développer sa technique de frappe au baby-foot est essentiel pour réussir à marquer des buts. Il existe plusieurs techniques pour améliorer votre précision et augmenter la vitesse de vos tirs.

Assurez-vous que vous êtes en position stable avant de tirer. Les pieds doivent être écartés légèrement plus que la largeur des épaules pour une meilleure stabilité. Le poids du corps doit être réparti également sur les deux jambes en gardant le dos bien droit.

Choisissez votre angle et ajustez la hauteur du joueur en conséquence. Si vous voulez tirer dans le coin supérieur gauche, par exemple, placez votre joueur un peu plus haut à gauche.

Vous devez vous concentrer sur l’emplacement où vous voulez frapper plutôt que sur la force avec laquelle vous voulez frapper. Effectivement, si vous portez toute votre attention sur la puissance du coup, alors cela peut nuire à votre précision.

Une fois que tout est prêt pour un bon tir, tirez ! Mais n’appuyez pas trop fort ou vous risquez d’envoyer le ballon hors du terrain ou entre les mains de l’adversaire qui récupèrerait sans difficulté ce faux rebond.

N’hésitez pas non plus à changer régulièrement vos stratégies : il ne faut jamais miser constamment sur ses forces comme c’est souvent fait lorsqu’on dispose d’un avantage stratégique (ex : son adversaire manque cruellement d’une défense). Profitez-en plutôt pour développer une autre compétence complémentaire utile afin qu’en cas de tournure inattendue, vous soyez mieux armé face aux imprévus.

Une autre astuce est de pratiquer la frappe sans balle. Vous pouvez vous entraîner à viser un point précis sur le terrain afin d’améliorer votre précision et de mieux visualiser où vous voulez frapper.

Il n’y a pas de technique magique pour développer sa technique de frappe au baby-foot, mais en suivant ces étapes clés, vous devriez observer des améliorations significatives dans votre jeu !

Maîtriser les différentes types de frappes pour marquer des points stratégiques au baby-foot :

Maîtriser les différents types de frappes peut vous aider à marquer des points stratégiques au baby-foot. Voici quelques-unes des frappes que vous pouvez utiliser pour améliorer votre jeu.

La première est la frappe directe, qui consiste à tirer directement vers le but sans toucher les joueurs adversaires. Cette technique doit être utilisée avec prudence car elle est facilement contrable si l’adversaire s’y attend.

Il y a la frappe en angle, qui vise un coin précis du but et nécessite une grande précision et une bonne visualisation de l’espace disponible.

La feinte, quant à elle, permet de tromper son adversaire en simulant un tir avant d’enchaîner sur une passe décalée ou bien même tenter le coup franc devant soi lorsque ses adversaires bougent leur défense habituelle.

Une autre technique courante est la bascule arrière. Elle consiste à faire basculer le joueur vers l’arrière afin de créer plus d’espace entre lui-même et la balle, ce qui facilitera sa récupération après avoir effectué un rebond sur table. De cette façon, lorsque vous recevrez une passe venant du camp adverse, vous aurez tout le temps nécessaire pour ajuster votre positionnement avant d’exécuter votre frappe décisive.

Le ‘tir flottant‘ constitue aussi une option intéressante dans certains cas : cela implique que lorsqu’un joueur choisit cette méthode pour visser la balle (souvent pratiqué par les professionnels), la balle ne tourne pas de manière régulière, ce qui lui donne un effet imprévisible pour l’adversaire.

Il existe aussi des frappes spécifiques comme la ‘banane’, consistant à faire passer la balle en courbe autour d’un adversaire situé sur le chemin du ballon et ainsi éviter son blocage. Cette technique nécessite une certaine pratique mais peut s’avérer très utile lorsqu’elle est associée à une bonne lecture du jeu.

Il faut noter que ces techniques peuvent être adaptées en fonction de l’environnement de jeu : les conditions (lumière, humidité…) auront un impact sur leur efficacité • il sera donc inutile d’envisager certains coups si vous jouez dans un coin sombre ou bien encore avec une table humide. Chaque joueur dispose souvent d’une méthode préférentielle qui convient mieux à sa personnalité ou habileté physique. N’hésitez pas alors à varier vos approches pour trouver celle(s) qui vous correspond(ent) !

ARTICLES LIÉS