Accueil famille Les Significations Symboliques du Henné dans la Cérémonie du Mariage Oriental

Les Significations Symboliques du Henné dans la Cérémonie du Mariage Oriental

Très remarqué sur les marchés de produits cosmétiques, le henné est bien plus qu’un simple produit de beauté. Malgré la modernisation, son utilisation n’a pris aucune ride. Le rituel d’application du henné reste une tradition indispensable au cours des mariages, surtout ceux orientaux. Bien plus qu’un art, ce rituel a plusieurs significations qui seront détaillées plus loin dans cet article.

Changement de statut de la future mariée

Encore appelé henna, le henné est un colorant végétal issu des feuilles séchées du Lawsonia inermis. Dans le commerce, le henné se retrouve sous forme de poudre. Avant usage, celle-ci est diluée puis la pâte obtenue est utilisée comme tatouage. Elle est ensuite appliquée sur les mains et sur les pieds de la future mariée. Dans la tradition orientale, le henné a une valeur très symbolique. Tout d’abord le henné symbolise l’alliance. Dans cette culture, la cérémonie du henné précède le mariage. Seules les femmes peuvent y assister en apportant des présents à la future mariée.

Lire également : Les incontournables marchés et brocantes pour une journée en famille en Bretagne!

Au cours de cette cérémonie, le henné est généralement appliqué par une professionnelle appelée « nekacha ». En appliquant le tatouage, la jeune future mariée accepte qu’elle appartient désormais à son futur mari. La future mariée choisit elle-même le motif et la couleur ou se fait aider par les femmes de la famille. Le henné est alors délicatement posé sur ses mains sous le regard créatif de la nekacha. Cela n’a rien à avoir avec un simple tatouage à la main. Au contraire, il s’agit d’un rituel d’acceptation de sa condition d’épouse. Après une mise en beauté et une coiffure, la future mariée se met ensuite dans sa plus belle robe pour la suite de la cérémonie.

Dans la coutume orientale, cette cérémonie représente en quelque sorte un enterrement de vie de jeune fille. Elle se déroule soit chez la jeune fille ou chez ses parents. La femme mariée profite alors de cette fête pour passer ses derniers moments de célibat avec ses proches. C’est une coutume orientale qui marque le passage de la future mariée du statut de célibataire au statut de future mariée.

A lire également : Qu'est-ce qui est cumulable avec l'AAH ?

Symbole de protection et de grâce

Chaque culture possède des coutumes qui lui sont propres. À l’origine, les motifs appliqués aux mains et aux pieds de la mariée avaient une signification précieuse. De nos jours, l’esthétique a pris la place de la coutume et toutes les jeunes filles ou femmes l’appliquent à leur guise.

Selon la coutume, cette cérémonie apporte joie et bonheur à la future mariée. Elle symbolise aussi la grâce et repousse d’elle le mauvais œil, la jalousie et les mauvais sorts. D’ailleurs, henné veut dire « trouver la grâce ». Son application est indispensable à un mariage oriental. Chez les Arabes et les Marocains, cette cérémonie est faite pour que le mariage donne la bénédiction au jeune couple. Dans une ambiance festive, les femmes se réjouissent tout en dansant et en mangeant toute la soirée.

La cérémonie du henné est un grand rassemblement qui se déroule dans une ambiance 100% féminine. Cette cérémonie à caractère rituel et plein de significations est une obligation pour tout mariage oriental. La jeune femme devient officiellement future mariée et reçoit toutes les bénédictions qui feront d’elle une épouse parfaite.

ARTICLES LIÉS