Accueil famille La crèche : un endroit où de nombreuses activités sont proposées

La crèche : un endroit où de nombreuses activités sont proposées

La crèche offre à l’enfant une première expérience de la vie en société. Elle développe ses connaissances, sa personnalité, son quotient émotionnel et ses capacités physiques pour le guider vers l’autonomie. Pour cela, la crèche dispense sa mission éducative à travers les différentes activités proposées au sein de l’établissement.

Le rôle de la crèche

La crèche est une solution de garde d’enfants proposée à l’origine par la municipalité. Mais compte tenu du manque de place dans les établissements publics, la crèche d’entreprise est née. Il s’agit d’une structure d’accueil privée qui accueille les enfants des salariés d’une entreprise.

A lire également : Quelles sont les responsabilités entre frères et sœurs ?

En premier lieu, la crèche s’occupe des tout-petits pendant que leurs parents travaillent. Les auxiliaires de puériculture prodiguent des soins dont les enfants ont besoin au quotidien : changes, soins d’hygiène, accompagnement au repas, etc. Elles veillent aussi à la sécurité, au confort et au bien-être des enfants qui sont sous leur responsabilité.

En second lieu, la crèche accompagne les enfants de 2 mois jusqu’à 3 ans dans leurs apprentissages, leur socialisation et leur épanouissement.

A lire en complément : Quels sont les services assurés par Aidadomi ?

Son équipe est composée d’éducateurs de jeunes enfants et de psychomotriciens. Elle veille à leur épanouissement et à leur développement sur le plan cognitif, psychique, émotionnel, physique, etc.

Les activités d’éveil

La crèche est un mode de garde où les enfants ont, chaque jour, accès à des activités ludiques pour leur éveil. Ces enfants évoluent au sein d’un environnement sécurisé où ils peuvent jouer et explorer le monde.

En même temps, on leur propose des activités libres (jeux libres) et des activités dirigées (activités proposées). Celles-ci peuvent être classées en :

  • Activités de langage et communication (comptine, histoire, atelier de langage, les jeux qui incitent à communiquer…) ;
  • Éveil artistique et culturel (peinture, musique, artistes qui se produisent devant les enfants…).
  • Activités qui développent la créativité et l’imagination (graphisme, jeux de construction, pâte à modeler…).

Les activités motrices

Les activités motrices sont indispensables pour permettre à l’enfant de découvrir son corps et ses limites. Leur objectif est de développer la motricité globale et la motricité fine du tout-petit.

Le développement de la motricité fine et de la motricité globale est essentiel pour permettre à l’enfant d’avancer vers son autonomie.

En effet, quand l’enfant sait marcher, sauter, courir, grimper par-dessus un obstacle ou ramper dessous, il peut marcher seul sans avoir besoin d’être dans vos bras. Un enfant qui sait tenir et manipuler une cuillère peut manger tout seul.

Voici quelques exemples d’activités motrices :

La motricité globale

Son développement permet à l’enfant d’être maître de ses mouvements.

  • Utilisation de porteurs (jouet roulant que l’enfant apprend à monter et à guider) ;
  • Parcours sur des modules de motricité (structure permettant à l’enfant de grimper, marcher, ramper, glisser, etc.).
  • Parcours d’équilibre : structure qui permet à l’enfant d’apprendre à garder son équilibre en évitant de tomber ou de glisser.

La motricité fine

Son développement permet à l’enfant de faire des mouvements précis qui lui permettront plus tard de lacer ses chaussures ou d’utiliser une fourchette.

  • Jouer avec une balle molle ;
  • Enfiler des perles ;
  • Trier de petits objets ;
  • Jouer à la guerre des pouces.

Les activités pour la sociabilisation de l’enfant

La crèche est le lieu de sociabilisation par excellence pour les tout-petits. Cette vie en collectivité leur permet de vivre et d’interagir avec d’autres adultes et d’autres enfants.

Il faut savoir que les enfants disposent de grandes capacités d’empathie et d’altruisme, acquises dès leur jeune âge. Il convient de valoriser ces capacités pour les aider à mieux vivre en société. Elles constituent un contrepoids pour d’autres valeurs comme l’esprit compétitif et l’amour de la réussite.

Voici quelques activités relatives à la sociabilisation de l’enfant :

  • Intégrer et reproduire les codes sociaux : dire bonjour, s’excuser, ouvrir la porte à quelqu’un, demander quelque chose gentiment, etc.
  • Jouer à des jeux symboliques (poupée, déguisement…) ou à des jeux de rôles pour exprimer ses émotions et aussi intégrer les codes sociaux.
  • Apprendre à partager en jouant à des sports collectifs.
  • Apprendre à attendre son tour grâce à un jeu de société.
  • Apprendre le travail d’équipe avec des activités ludiques comme la préparation d’une pâtisserie.

Voilà les types d’activités qui aident l’enfant à acquérir des compétences, des connaissances et des valeurs qui lui seront utiles dans sa vie future.

ARTICLES LIÉS