Accueil Loisirs Bien réussir à conduire un kart

Bien réussir à conduire un kart

karting devient de plus en plus adeptes car il peut être pratiqué par des pros, mais par des individus comme loisir. Afin d’éveiller le champion en vous et d’affiner vos compétences de pilote, nous vous proposons quelques techniques de conduite karting ! Le

Lire également : Comment se perfectionner au baby foot ?

Équipement essentiel

La pratique du karting est assez exigeante en termes de matériaux. Des contrôles réguliers sont effectués par la FFSA (Fédération Française de Sport Automobile), qui compte plus de 8 000 licenciés en France.

A voir aussi : Faire son premier saut en parachute

abord, nous devons savoir qu’il s’agit d’une discipline qui comporte des risques. Par conséquent, il est nécessaire d’avoir un bon équipement approuvé pour décoller en toute sécurité Tout d’ sur la piste. La liste peut être longue, mais elle peut être résumée en quelques éléments essentiels :

  • le casque
  • le capot
  • la
  • combinaison chaussures spéciales
  • gants
  • protège-côtes
  • orthèse de cou

Le comportement de lakart

Pour avoir une parfaite maîtrise de votre kart , il est impératif de comprendre votre comportement. Pour cela, il est strictement nécessaire que vous soyez bien installé dans votre siège. En effet, plus votre position est confortable, mieux votre conduite sera.

Une fois installé correctement, démarrez votre kart et chauffez bien le moteur avant de partir sur la piste. L’accélérateur est la pédale droite et la pédale gauche est le frein. Quelques minutes avant de commencer.

Une fois sur la piste, il est temps d’assimiler le comportement de votre kart, y compris les performances d’ accélération/freinage et de survirage/sous-virage .

Voici une vidéo humoristique de l’équipe Top Gear qui vous explique ces notions de virages.

Vous êtes survirage lorsque la roue arrière perd de l’adhérence et que votre kart se déplace vers l’intérieur. D’autre part, vous êtes sous-virage lorsque votre kart glisse à l’avant roues et s’adapte donc vers l’extérieur du virage.

Ces comportements de karting peuvent avoir de nombreuses conséquences, mais leur assimilation nous permet de les exploiter afin d’améliorer nos techniques de conduite .

Maîtriser les trajectoires

Dans le sport automobile, avoir de bonnes trajectoires permet de faire de bons moments. Le karting n’échappe pas à cette règle.

Pour ce faire, vous devez d’abord avoir une idée générale de la piste , des virages, des lignes droites, etc… Voir des photos ou faire une reconnaissance sont réels plus. Une fois que vous êtes lancé sur la piste, profitez des premiers tours deMémoriser et connaissez la configuration des virages, des séquences ou des épingles.

En règle générale, vous devez freiner le plus tard possible, passer le virage et reprendre votre accélération dès que possible. Une course est facilement gagnée lorsque vous contrôlez les virages.

Les tours simples sont les plus faciles à attaquer. N’oubliez pas de suivre la règle »à l’extérieur, à l’intérieur, à l’extérieur ». Vous avez juste besoin de comprendre que lors d’un changement de direction, le kart est soumis à une force centrifuge en raison de son inertie. La machine a tendance à se plier du côté opposé du virage et peut entraîner une perte d’adhérence de la roue.

À mesure que la vitesse augmente et que l’angle de braquage augmente, plus la force sera grande. Pour la succession de tours, il est nécessaire de tenir compte et de déduire ceux qui peuvent être sacrifiés.

Pratiquer le karting au volant

Notre objectif n’est pas de vous faire un champion, mais de vous guider sur les bases du karting. C’est seulement en pratiquant que vous perfectionnerez votre conduite. En attendant, vous pouvez profiter de nos soirées kart à volonté pour améliorer votre conduite et devenir le meilleur pilote de notre karting indoor à Marseille  !

ARTICLES LIÉS