Accueil Entreprise Comment démarcher les clients ?

Comment démarcher les clients ?

dossier d’auto-entrepreneurAvec l’auto-entreprise, il est devenu très facile de démarrer votre entreprise, et nous en avons parlé dans notre . Mais une fois cette première étape franchie, le moment est venu de contacter les premiers clients. Voici 6 techniques pour vous accompagner dans cette mission…

1 : Donner de la visibilité à son offre de services…

Avant tout, il est essentiel d’avoir une présence en ligne. Sans ce dernier, vous ne pourrez pas utiliser les techniques de promotion en ligne.

A découvrir également : Comment créer une newsletter efficace ?

Le minimum sera d’avoir un profil sur les deux réseaux sociaux professionnels qui sont Viadéo et Linkedin. Ces profils vous permettront, si vous n’avez pas de site, d’avoir une présence en ligne minimale.

Mais ceux-ci ne seront pas suffisants si vous voulez passer à la prochaine vitesse et obtenir un nombre intéressant de pistes pour votre entreprise.

A voir aussi : Conseils pour faire du démarchage téléphonique

Créer un site ou un blog pour promouvoir c’est l’idéal. Grâce à eux, vous obtiendrez de la visibilité et en même temps un support pour présenter vos services. Vous pouvez alorsrenvoyez-leur vos diverses actions promotionnelles.

Si vous commencez à bloguer, commencez par lire notre dossier « Comment démarrer votre premier blog  », il sera sûrement d’une grande utilité pour vous. Si vous préférez un site vitrine classique, certains des conseils de ce dossier peuvent également vous aider.

Dans le même temps, une présence Facebook associée à votre site ne sera pas superflue. Pour Twitter, tout dépendra de votre activité.

N’ hésitez pas à construire une forte présence en ligne, vos efforts seront récompensés par l’acquisition de nouveaux clients.

2 : Publier des annonces sur des sites liés à son activité…

Plusieurs options s’offrent à vous pour promouvoir votre offre de services. Au début, le moyen le plus simple d’obtenir de la visibilité est de publier des annonces sur les sites de missions freelance. Il y a des généralistes et des spécialistes. N’hésitez pas à multiplier la présence sur ces sites.

Pour commencer, voici une liste de sites de pratique générale où vous pouvez publier votreannonce :

  • www.freelance-info.fr ;
  • www.freelance.com/fr ;
  • www.lesmissions.com ;
  • www.indeps.com.

Certains sont également spécialisés dans un domaine d’activité, comme www.freelance-informatique.fr ou www.codeur.com, tous deux orientés sur les métiers du web (développement, webmastering, webdesign, webmarketing…). Je pense que vous aurez de meilleurs commentaires sur les sites spécialisés de ce type, mais ne manquez pas le potentiel des sites généralistes.

Pour trouver un site indépendant spécialisé dans votre entreprise, n’hésitez pas à utiliser Google avec des demandes telles que « freelance domain » ou « freelance domain ad ».

Les forums peuvent également être un bon endroit pour publier votre annonce, en particulier ceux axés sur votre domaine.

Enfin, certains sites d’emploi proposent également des offres pour des missions de freelance. Par exemple, la section Marketing Freelance du site Web de Trovit.

N’ oubliez pas de créer un lien vers vos différentes annonces. De cette façon, vous faciliterez le contact et optimiserez votreSEO.

3 : Utiliser les réseaux sociaux et les contacts à bon escient…

Avant de commencer à optimiser votre présence sur les réseaux sociaux, contactez votre cercle de contacts. Famille, amis ou collègues, n’hésitez pas à leur parler de votre activité et demandez-leur s’ils ne connaissent pas des personnes qui pourraient être intéressées par vos services. C’est simple mais essentiel dans un processus de prospection, surtout lorsque vous êtes indépendant sans force commerciale à soutenir. Le bouche à oreille peut être très efficace à long terme. N’espérez pas, cependant, des résultats immédiats.

Quant aux réseaux sociaux, bien que Facebook soit celui qui a le plus de potentiel, ne vous attardez pas trop (sauf pour promouvoir votre blog ou site web comme vu ci-dessus), il est préférable de concentrer vos efforts sur les réseaux sociaux professionnels tels que Viadéo et Linkedin.

Avant de commencer à promouvoir votre activité sur ces deux réseaux, prenez le temps de vérifier votre e-réputation. Nous en parlions déjà lors de notreDossier « trouver un emploi via les réseaux sociaux  », alors n’hésitez pas à lire cette partie du fichier à nouveau. Faites quelques recherches via Google, Linkedin, Viadéo et Facebook pour vérifier que ce qui se distingue de vous ou de votre activité est positif. Si tel n’est pas le cas, prenez les mesures nécessaires pour corriger ce problème avant de procéder.

Que ce soit Viadéo ou Linkedin, les techniques de démarchage seront plus ou moins similaires. Vous pouvez commencer par utiliser les moteurs de recherche des deux réseaux pour trouver vos futurs clients. Pour ce faire, entrez des mots-clés liés à votre entreprise ou à celle de vos prospects, si vous les avez correctement identifiés. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille de prendre quelques heures pour étudier les principales caractéristiques de votre cible, vous gagnerez du temps par la suite.

Après avoir exploité les formulaires de recherche, vous pouvez accéder aux profils de vos contacts et étudier leurs réseaux. Les contacts de vos contacts sont plus susceptibles d’être potentiellement intéressés par youroffer.

Afin d’êtreplus efficace dans cette tâche, toujours demander en contact avec les personnes que vous rencontrez dans le cadre professionnel.

Au cours du service, demandez à vos clients en contact afin de nouer une relation à long terme avec eux. A la fin du service, demandez leur avis sur le service et encouragez-les, s’ils sont satisfaits, à écrire une recommandation sur le réseau social.

Les hubs et les groupes peuvent également être un bon moyen de promouvoir votre entreprise. Abonnez-vous à autant de groupes que possible. Préférez ceux qui ont une activité régulière et des échanges. Commencez par intervenir sans promouvoir directement vos services, préférez une attitude courtoise et apportez votre expertise à la communauté. Une fois que vous avez fait votre place, commencez à présenter votre activité et assurez-vous que les échanges restent courtois sans être trop commerciaux.

Si vous voulez vraiment profiter de tous les avantages de ces réseaux professionnels, envisagez sérieusement de passer à des abonnements payants. Les versions gratuites sont très limitées danstermes des outils de réseautage. Si votre cible est exclusivement en France, préférez Viadéo, si au contraire vous avez une cible internationale, ne manquez pas Linkedin même si l’abonnement peut sembler cher à première vue.

Et Google et Twitter ? Pour ces deux derniers réseaux sociaux, avant d’y investir, étudiez attentivement si vos clients potentiels y sont. Tout dépendra de votre activité. Si vous êtes impliqué dans une activité web, je vous conseille fortement d’être présent sur le web, pour d’autres activités, c’est à vous d’étudier leur potentiel.

Enfin, ne soyez pas seulement un réseau virtuel, participez à des réunions, des apéritifs entrepreneurs ou des rencontres. Ils peuvent être un excellent moyen de développer votre réseau et de trouver de nouvelles pistes.

4 : Utiliser les moteurs de recherche…

Les moteurs de recherche bien utilisés peuvent également être une bonne source de clients potentiels. Recherchez l’activité de votre cible pour trouver des pistes.

Si vous obtenez un rendez-vous, recherchez des informations sur leentreprise que vous rendez vous peut également vous aider à faire une proposition plus appropriée et à obtenir le contrat.

Cas particulier  : activité freelance en référencement. Pour les référenceurs, il sera nécessaire d’utiliser correctement les moteurs afin de trouver précisément les sites mal référencés 🙂

5 : Entourez-vous d’autres pigistes…

Comme on dit, « union fait la force », savoir comment s’entourer de partenaires pour se retourner mutuellement des clients peut être très efficace.

L’ idéal est d’avoir des partenaires offrant des services complémentaires. Exemple : Un développeur et un webdesigner auront un intérêt à s’associer pour trouver de nouveaux clients.

Pour motiver vos partenaires à vous offrir plus de clients, envisagez de créer un système de fournisseurs commerciaux en les payant avec un pourcentage des ventes de vos services.

6 : Obtenez de belles références pour faciliter la promotion de votre activité…

Avoir des joueurs importants parmi ses clientspeut être un accélérateur significatif. Au début de votre entreprise, alors que vous avez encore peu de références, il peut être sage d’offrir vos services à une entreprise reconnue à un prix très raisonnable pour les encourager à vous tester.

L’ idée est de faire vos premières références et obtenir des recommandations d’acteurs reconnus. Veuillez préciser la nature de ce service auprès de votre client afin qu’il prenne conscience de la valeur réelle de votre travail pour les avantages futurs.

Pour aller plus loin…

Le sujet de la promotion de son activité est sans fin. Voici quelques moyens supplémentaires d’accélérer vos ventes : affinez vos arguments commerciaux, créez des scénarios et des scripts pour vos appels par téléphone ou par e-mail, participez à des salons spécifiques à votre entreprise…

Si vous êtes un freelancer, vous trouverez sûrement des informations utiles sur le blog freelance. N’hésitez pas à partager vos sources et techniques de sollicitation via les commentaires.

WidgetSamazon.com

ARTICLES LIÉS