Accueil Auto Quel SUV Electrique choisir en 2020 ?

Quel SUV Electrique choisir en 2020 ?

Avez-vous vraiment besoin d’un VUS ? Si oui, pourquoi ne pas opter pour un modèle électrique ? Ces grands véhicules envahissent maintenant l’offre zéro émission. Critiqués dans la ville pour l’espace occupé, un risque accru pour les piétons en cas d’accident et leur consommation d’énergie plus élevée, ils sont paradoxalement un grand succès commercial. Automobile-Clean est autour des VUS 100% électriques prévus pour 2020.

A voir aussi : Quelle voiture hybride non rechargeable ?

Peugeot e-2008

La Peugeot e-2008

A lire en complément : Quand s'applique le malus ecologique ?

Le grand-frère de la Peugeot e-208 devrait être commercialisé au premier trimestre 2020. S’il est monté sur la même plate-forme électrique e-CMP et récupère le moteur ainsi que la batterie de la ville, l’e-2008 est plus grande : elle mesure 4,3 m de long, 1,77 m de large et 1,53 m de haut. Plus lourd et moins aérodynamique, il perd logiquement quelques kilomètres d’autonomie, annoncé à 310 km sous le cycle WLTP. Le e-2008 est alimenté par un bloc de 136 ch et 260 Nm de couple, alimenté par un bloc lithium-ion de 50 kWh.

Équipé d’un chargeur CA embarqué standard de 7,4 kW, il peut être rechargé en environ 20 heures sur une prise conventionnelle ou en 7 heures sur une boîte murale. Pour ceux qui sont pressés, un chargeur de 11 kW chargé 300 euros réduit le temps de charge AC à 4h30 sur une boîte murale compatible. Le SUV électrique est également capable de ravitailler en courant continu via son connecteur CCS Combo jusqu’à 100 kW. Ainsi, la charge de 0 à 80% est promise en 30 minutes.

Le VUS cinq places est disponible en quatre finitions « Active », « Allure », « GT-Line » et « GT ». Ajout d’une « entreprise » réservée aux professionnels. L’allure d’entrée de gamme commence à 37,100 euros hors prime gouvernementale de 6000 euros. Cette version est déjà bien équipée car elle intègre automatiquement l’écran d’infodivertissement de 7 pouces, le régulateur/limiteur de vitesse, le freinage d’urgence automatique, l’allumage automatique par faisceau de croisement, la climatisation automatique et le franchissement de ligne avertissement, entre autres.

En ajoutant notamment une caméra de recul, des barres de toit et monté sur des jantes en alliage de 17 pouces, la finition « Allure » est disponible à partir de 38 700 euros hors bonus. Avec 41,200€ hors bonus, la finition « GT Line » est par exemple agrémentée de projecteurs Full LED, de caméras de stationnement avant et arrière et de radars anti-collision. Enfin, la version la plus haut de gamme « GT » à 43.000 euros à l’exclusion des fonctionnalités bonus, y compris le contrôle de vitesse adaptatif Stop&Go et aide à maintenir la piste en plus des jantes spéciales 18 pouces. En location longue durée, la Peugeot e-2008 « Active » commence par une offre plutôt attrayante de 249 euros par mois dans des conditions de 10.000 km par an et 49 mois d’engagement.

Mazda MX-30

La Mazda MX-30 électrique

Révélée au Salon de Tokyo 2019, la Mazda MX-30 est le premier véhicule électrique à grande échelle du constructeur japonais. Ce SUV est livré avec une batterie étonnamment petite de 35,5 kWh offrant environ 200 km d’autonomie selon la marque. Un choix surprenant de capacité, alors que la plupart des constructeurs optent généralement pour des batteries de 50 à 100 kWh, quelle que soit la catégorie de véhicules. Cependant, il a un avantage : la réduction du prix d’achat. La Mazda MX-30 est en effet le moins cher des VUS électriques, avec un taux non-bonus de 34 400 euros annoncé pour l’édition spéciale » First Edition » C’est 500 euros de moins que l’entrée de gamme Hyundai Kona 39 kWh.

Sous le capot de la Mazda MX-30, il y a un moteur électrique de 143 ch pour 265 Nm de couple. La batterie lithium-ion à pile prismatique est chargée en courant alternatif jusqu’à 6,6 kW ou CC jusqu’à 50 kW via le connecteur CCS Combo. Puissance inférieure au cap de 100 kW actuellement atteint par de nombreux VUS, mais compatible avec la capacité du groupe. Le fabricant annonce 40 minutes pour récupérer 80% de la batterie sur une borne rapide. Sur une prise domestique, le plein est fait en 11 heures, qui peut être réduit à 4h30 si vous vous connectez à une boîte murale.

Du côté design, le MX-30 électrique se distingue par la présence de portes antagonistes et par conséquent l’absence d’un pilier central, censé faciliter l’accès à bord. Le fabricant prétend l’utilisation de matériaux responsables pour l’habitacle, comme les bouteilles recyclées en plastique pour les garnitures de porte et les clés en liège sur la console centrale. Un autre contraste est le modèle du véhicule, qui a un (trop) capot long et une carrosserie incurvée, qui ne colle pas à sa gamme. Utilisé pour de courts trajets, pourquoi cette voiture est-elle si encombrante ?

Déjà disponible en pré-commande en France, la Mazda MX-30 électrique sera livrée au second semestre 2020. Les premiers modèles seront offerts dans une finition spéciale « First Edition » à un prix de 34 400 euros hors bonus écologique de 6000 euros. L’équipement embarqué comprend un régulateur de vitesse adaptatif et un système de maintien de la voie, ainsi que des sièges avant chauffants. Deux de plus « Industriel Les finitions Vintage » et « Confiance Moderne » seront proposées plus tard, à un prix non communiqué mais qui devrait naturellement être inférieur.

Tesla Modèle Y

Le modèle Tesla Y

C’est probablement le VUS électrique le plus attendu. Modèle 3 version XL, basée sur la même plate-forme, la Tesla Model Y est annoncée fin 2020 et 2021 en fonction des moteurs. Il est disponible en quatre modèles « Standard », « High Range », « Dual Motor AWD » et « Performance », offrant entre 390 et 540 km de portée WLTP. Fidèle à ses traditions, Tesla ne communique pas la puissance des moteurs ou la capacité des batteries, informations qui doivent donc être trouvées sur des sites bien informés.

Les deux premières versions bénéficient d’un bloc de 275 ch tandis que les deux dernières sont alimentées par deux moteurs, l’un de 275 ch et le second avec 200 ch. Si le couple n’est pas connu, nous savons que le modèle Y peut abattre le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes à 5,9 s. Il peut atteindre des vitesses maximales de 192 à 240 km/h.

Les futurs clients peuvent choisir entre deux options de batterie : 57 ou 77 kWh, exprimées en kilomètres d’autonomie par Tesla, qui refuse catégoriquement de dévoiler la fiche technique détaillée du véhicule. Comme le modèle X, le modèle Y peut accueillir jusqu’à 7 passagers. Le véhicule est disponible en précommande depuis mars 2019, mais les prétendants devront être patients.

Les versions « High Range », « Dual Motor AWD » et « Performance » seront les premières à être livrées à l’automne 2020 en Amérique du Nord, tandis que les versions « Standard » seront livrées au début de 2021. Nous ne connaissons pas les délais de livraison en Europe. Les prix commencent à 58 000 euros en « Performance » pour atteindre 70 000 euros en « Performance » via « Dual Motor AWD » à 62 000 euros, tous hors bonus.

Recharge Volvo XC40

Recharge Volvo XC40

Le groupe suédois a choisi un VUS pour embarquer sur l’énergie électrique. En récupérant la plate-forme de sa filiale Polestar, il électrifie le XC40 avec de fortes performances. Le véhicule dispose ainsi d’une puissance de 408 ch répartie sur deux moteurs : un sur chaque essieu. Le couple cumulé atteint 660 Nm pour une vitesse de 0 à 100 km/h annoncée en 4,9 secondes. Avec un modèle imposant et de telles caractéristiques, le XC40 est assez gourmande en énergie. Cela ne lui permet pas de dépasser 400 km d’autonomie dans le cycle WLTP malgré une grande batterie de 78 kWh. A titre de comparaison, le modèle Y avec un pack de capacité identique peut le franchir jusqu’à 540 km. Cependant, il peut remorquer une remorque ne dépassant pas 1500 kg, un bon point pour un véhicule électrique.

Sur une borne rapide DC, le XC 40 peut charger jusqu’à une puissance de 150 kW, 80 % en 40 minutes. Connecté à un boîtier mural, le chargeur secteur embarqué limité à 7,4 kW vous permet de remplir dix heures. En plus de sa trappe de charge cachant un port CCS Combo, un badge à l’arrière et un calandre fermée, rien ne distingue la version électrique de la XC 40 thermique. L’intérieur, très sobre, se distingue par un système d’infodivertissement entièrement basé sur une version spéciale d’Android Auto développée par Google et Volvo. Si son tarif n’a toujours pas été communiqué, il est très probable qu’il se situe dans une fourchette de 50 000 à 60 000 euros hors bonus. Positionnement pertinent pour rivaliser avec Tesla et rester plus accessible que l’imposante Audi e-Tron et Jaguar i-Pace.

Ford Mach

Après un passage furtif sur le segment entièrement électrique avec son Electric Focus, l’Américain Ford nous promet un VUS électrique directement inspiré par la mythique Mustang. Un modèle qui devrait atterrir en Europe en 2020 et dont les caractéristiques seront révélées le 18 novembre à Los Angeles.

Tableau comparatif

Peugeot e-2008

Mazda MX-30

Tesla Modèle Y

Volvo XC40

Prix de départ

bonus de réduction

37.100€

à 43.000€

34.400€

58,000€

à 70.000€

Entre 50.000€ Et 60.000€ *

Livraison

1er trimestre 2020

2ème semestre 2020

Fin 2020

à 2021

Actuel

2020

Puissance

136 ch

143 ch

275 est 475 ch

408 ch

Couple

260 Nm

265 Nm

Inconnu

660 Nm

Capacité de la batterie

50 kWh

35,5 kWh

57 est 77 kWh

78 kWh

L’autonomie

310 km

WLTP

200 km

(constructeur)

390 est 540 km WLTP

400 km

WLTP

Dimensions

(L x l x H)

4,30 m x 1,77 m x 1,53 m

4,39 m x 1,79 m x 1,57 m

4,95 m x 1,95 m x 1,60 m *

4,43 m x 1,85 m x 1,65 m

Charge DC maxi

100 kW

50 kW

250 kW

150 kW

Charge AC maxi

7,4 ou 11 kW

6,6 kW

11 kW

11 kW

Volume coffre

405 l

Inconnu

Inconnu

413 L

Remorquage

Non

Inconnu

910 kg*

1500 kg

*Estimation

ARTICLES LIÉS